Photo : Assemblée nationale du Québec

Le Québec pourrait se passer de confinement si le gouvernement appliquait ces 3 mesures

Le gouvernement québécois possède les outils nécessaires pour ralentir la propagation de la Covid-19 et éviter un confinement plus sévère. Mais il refuse de les utiliser et cela pourrait lui coûter cher à long terme.

Dans un billet de blogue, l’économiste de la santé Raphaël Langevin de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) met de l’avant trois mesures qui ont fait leurs preuves pour freiner la pandémie. Il s’agit d’une approche agressive du traçage de contacts, d’une plus grande transparence ainsi que d’un meilleur ciblage des secteurs à risque.

Pour faire du traçage de contacts efficace, il faut beaucoup d’employés dont le travail est d’identifier les personnes qui ont été à proximité d’une personne infectée, afin qu’elles s’isolent et se fassent tester à leur tour. C’est en faisant cela que la Corée du Sud est devenue l’un des champions de la lutte à la Covid-19. Au Québec, le ministre de la santé Christian Dubé refuse d’utiliser les ressources offertes par le gouvernement fédéral pour améliorer le traçage de contacts. Au lieu de cela, il fait reposer la responsabilité sur les épaules des seuls individus.

De son côté, la transparence des données et des décisions de la santé publique permettrait de renforcer la confiance du public. Et cela pourrait se traduire par un plus grand respect des règles mises en place. Enfin, en faisant un meilleur ciblage des lieux à risque de contamination, on éviterait un plus grand nombre de cas. Or, le gouvernement a décidé de fermer des lieux, comme les restaurants, où il y a peu de contamination et de garder ouverts les milieux de travail et les écoles, où ont lieu la majorité des éclosions.

L’inaction du gouvernement a pour effet de prolonger la pandémie et les impacts négatifs de celle-ci sur la santé psychologique, sur le personnel de la santé et sur les commerces. Sa cote de popularité, en baisse depuis la fin de l’été, pourrait continuer sa chute selon M. Langevin.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux