Photo : Facebook

Une secte protestante renforce ses liens avec les complotistes

L’église Nouvelle Création du pasteur Carlos Norbal s’active ces derniers mois dans la contestation des mesures sanitaires décrétées par le gouvernement. Depuis quelques semaines, elle noue des liens avec certains leaders complotistes québécois et tient des rassemblements illégaux.


Le pasteur Carlos Norbal ne croit pas en l’existence de la pandémie et juge qu’il s’agit d’un faux prétexte inventé par le gouvernement pour restreindre les libertés individuelles. Fier partisan du Parti populaire de Maxime Bernier, il est entouré d’ex-candidats de celui-ci qui l’auraient mis en contact avec les sphères complotistes. 

Selon le blogueur spécialiste des mouvements d’extrême-droite Xavier Camus, l’église du pasteur Norbal serait également en rapprochement avec la Fondation Blais, qui menaçait de poursuivre le gouvernement le printemps dernier avant d’être larguée par ses avocats. De plus, le militant d’extrême-droite André Pitre participe aux activités de la congrégation et diffuse leurs événements sur ses canaux. Un autre leader du mouvement QAnon anti-masque, Alexis Cossette-Trudel participe à ces activités. Ces leaders complotistes profitent également de la visibilité offerte par l’église Nouvelle Création pour ramasser des fonds.

L’église du pasteur Norbal a tenu de nombreux événements illégaux dans les dernières semaines. Alors que les mesures sanitaires interdisent tout rassemblement, privé ou public, celle-ci organise des assemblées comptant jusqu’à 200 personnes. Des pasteurs d’autres églises protestantes ont dénoncé ces rassemblements.

En septembre dernier, l’église Nouvelle Création faisait partie des organisateurs d’un grand événement anti-masque devant se tenir au parc Jarry à Montréal. Parmi les invités, on comptait notamment Henry Hildebrandt, un pasteur controversé qui fait la promotion de comportements violents et négligents à l’endroit des enfants. Finalement, l’événement a été annulé lorsque la région de Montréal est passée en zone rouge au début du mois d’octobre.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux