Photo : Wikimedia Commons

De nouvelles hausses de tarifs d’Hydro dénoncées de toutes parts

Hydro-Québec a annoncé, vendredi dernier, une hausse de 1,3% de ses tarifs à partir du 1er avril 2021. Les organismes d’économie familiale aussi bien que les entreprises dénoncent le montant et le moment choisi pour augmenter le prix de l’électricité.

La hausse des tarifs d’Hydro-Québec annoncée le 6 novembre dernier est plus élevée que le niveau de croissance de l’économie réelle. Cela signifie donc qu’il en coûtera proportionnellement plus cher pour se chauffer et s’éclairer. Il s’agit de la première hausse de tarifs d’électricité depuis que le gouvernement Legault a adopté une loi qui fait qu’elle n’a pas besoin d’être approuvée par la Régie de l’énergie.

Cette nouvelle augmentation du coût de ce service essentiel risque de plonger plusieurs ménages dans une situation économique difficile, en particulier dans le contexte de la pandémie, où des milliers de personnes ont perdu leur emploi. De plus, le confinement a mené à une augmentation de la consommation d’électricité, ce qui pousse les factures à la hausse. En même temps que l’entrée en vigueur de ses nouveaux tarifs, Hydro-Québec reprendra les débranchements des clients qui sont en retard de paiement. Cette pratique était suspendue depuis le début de la pandémie. Les entreprises dénoncent également cette nouvelle hausse, qui risque de nuire à leurs efforts de relance.

Cette semaine, la mise à jour budgétaire présentée par le ministre des Finances Eric Girard a laissé croire que la CAQ emploierait la voie de l’austérité pour rééquilibrer le budget de l’État, comme le Parti libéral auparavant. Le gouvernement de Jean Charest avait également haussé les tarifs d’Hydro-Québec pour augmenter les revenus.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux