Photo : Tai's Captures / Unsplash

Vous avez plus de chance d’être infecté et de mourir de la Covid-19 si vous faites partie d’une minorité visible

Une nouvelle étude de Statistique Canada révèle que les personnes appartenant à des minorités visibles sont plus susceptibles de contracter la Covid-19 et d’en mourir. La pandémie vient accentuer et aggraver des inégalités qui étaient déjà présentes dans la société.

Cette disproportion de cas et de morts s’explique par différents facteurs. Ceux-ci incluent le fait que les personnes appartenant à des minorités visibles ont plus de chances de vivre dans des conditions de pauvreté, de vivre dans des logements surpeuplés et de travailler dans des domaines à plus haut risque de contamination. Ainsi, dans les quartiers où l’on retrouve une forte proportion de personnes appartenant à des minorités visibles, le taux de mortalité est presque le triple par rapport aux quartiers où celles-ci sont en plus faible proportion.

Beaucoup de personnes immigrantes au Québec travaillent dans le système de santé. Le printemps dernier, le quartier multiethnique de Montréal-Nord a été l’un des points chauds de contamination et de morts. Cela était dû au fait que plusieurs personnes qui y résident travaillent dans les CHSLD ou les hôpitaux et n’avaient pas accès à du matériel de protection adéquat. Plusieurs sont à l’emploi d’agences de placement qui n’hésitent pas à les envoyer d’un établissement à l’autre, sans tenir compte des risques de contagion.

On apprenait hier que le gouvernement Legault n’était pas en mesure de fournir des masques N95 à tout le personnel travaillant avec des patients infectés. Cette demande est pourtant répétée par les syndicats du milieu de la santé depuis le printemps.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux