Photo : visuals / Unsplash

Gabriel Nadeau-Dubois exige des masques N95 pour tous les soignants

De nombreuses personnes travaillant dans le réseau de la santé n’ont pas accès à des masques de type N95 ou ne sont pas autorisées à les porter par les directions d’établissements. Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a pressé le gouvernement d’en offrir un à l’ensemble du personnel soignant.

Alors que les problèmes d’approvisionnement en masques N95 sont censés être chose du passé, le personnel travaillant dans les hôpitaux et les CHSLD n’a pas nécessairement accès à ceux-ci. Selon des informations obtenues par Québec solidaire, plusieurs établissements restreignent l’accès ou interdisent carrément l’utilisation de ces masques, même si l’employée les a achetés par ses propres moyens.

« À l’heure actuelle, dans le réseau de la santé et des services sociaux, même les infirmières qui sont en zone rouge et qui s’occupent de patients atteints de la Covid n’ont pas le droit de porter un N95. »

Gabriel Nadeau-Dubois, député solidaire de Gouin

Contrairement aux masques de procédures ou aux couvre-visages qui ont été adoptés par la population, le masque N95 filtre l’air inspiré par la personne qui le porte. Ils sont particulièrement importants pour les personnes entrant en contact étroit avec des personnes contagieuses.  

Interpellé à ce sujet lors de la période des questions à l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé, Christian Dubé, n’a pas été en mesure de garantir l’accès aux masques N95 pour le personnel travaillant avec les patients atteints de Covid-19.

À ce jour, environ le quart de toutes les infections à la Covid-19 au Québec concernent des personnes travaillant dans le domaine de la santé. Parmi elles, 400 ont dû être hospitalisées et au moins onze en sont mortes.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux