Image : Énergie Saguenay

GNL-Québec : Legault pour, le reste du Québec contre

Les audiences publiques sur GNL-Québec, un projet de complexe industriel de gaz naturel liquéfié, reprennent aujourd’hui alors que plusieurs groupes de la société civile annoncent leur opposition. Le gouvernement de François Legault maintient son appui au projet malgré la déferlante de contestation.

Le Bureau d’audience publique pour l’environnement (BAPE) a reçu plus de 3000 mémoires – un record – à propos de GNL-Québec. Dans le sien, l’Association québécoise des médecins pour l’environnement (AQME) affirme que ce projet aura pour effet d’encourager l’industrie du gaz de schiste. Or, cette industrie est nuisible non seulement pour l’environnement, mais pour la santé humaine également. D’ailleurs, c’est justement à cause de l’augmentation de la production de gaz par fracturation hydraulique dans l’ouest canadien que le projet GNL-Québec a vu le jour.

Jeudi, la Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (CEVES) annonçait que 48 associations représentant 300 000 étudiants ont pris position contre le projet. Cette même coalition était à l’origine de la grève pour le climat de septembre 2019, qui avait donné lieu à la plus grande manifestation de l’histoire du Québec.

« Nous n’avons tout simplement pas l’impression que le gouvernement de la CAQ vit dans le même monde que nous alors qu’ils est censé œuvrer pour le bien de sa population. »

Albert Lalonde et Léa Ilardo, porte-paroles de la CEVES

Ces prises de position s’ajoutent à celles de 150 scientifiques, 127 universitaires, 40 économistes et ​​250 médecins et professionnels de la santé contre le projet. De plus, le projet annulera les efforts du Québec dans la lutte contre les changements climatiques et pourrait mener à la disparition des bélugas du Saint-Laurent. Malgré tout cela, le gouvernement de François Legault continue d’appuyer GNL-Québec avec enthousiasme.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux