Photo : Wikimedia Commons

Plus riche grâce à la pandémie, Loblaw veut soutirer de l’argent à ses fournisseurs

Après Walmart et UGI, c’est au tour de Loblaw de contraindre ses fournisseurs à baisser leur prix. Pour les consommateurs, l’épicerie ne coûte pas moins cher, mais les revenus de l’entreprise et les bénéfices des propriétaires, eux, sont en hausse.

Le groupe Loblaw, qui détient entre autres les bannières Provigo, Maxi et Pharmaprix , demandent à leurs fournisseurs de diminuer leur prix de 1,20% à partir de janvier, en plus de leur imposer une hausse des frais de manutention. Loblaw a également recommencé à imposer des pénalités à ceux qui ne livrent pas à temps en raison de la pandémie.

Ces hausses de frais arrivent alors que la famille Weston, qui est propriétaire de Loblaw, s’est enrichie de près de 2 milliards $ entre les mois de mars et septembre. Estimée à 10,8 milliards $, leur fortune est la troisième plus élevée au Canada. Loblaw, Empire et Metro sont les trois entreprises qui contrôlent la distribution alimentaire au pays.

Il s’agit d’une décision sans appel : la seule autre option des fournisseurs est d’arrêter de faire affaire avec l’entreprise. En entrevue avec La Presse, Sylvain Charlebois, directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie, est catégorique :

« C’est de l’abus de pouvoir, point. Le manque d’empathie des distributeurs, surtout de Loblaw, et ces exigences sont une fois de plus la preuve que nous avons besoin d’envisager l’instauration d’un code de conduite au Canada »

Sylvain Charlebois, directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie

Les frais arbitraires qu’avait imposés Walmart à ses fournisseurs avaient soulevé une levée de boucliers chez les producteurs agroalimentaires québécois cet été. Sept associations du secteur agroalimentaires représentant la presque totalité du secteur ont fait front commun pour revendiquer la mise en place d’un tel code de conduite.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux