Photo : Wikimedia Commons

Walmart augmente les frais aux agriculteurs en pleine pandémie

De nouveaux frais imposés par Walmart à ses fournisseurs, notamment dans le domaine alimentaire, rendent la vie difficile aux agriculteurs. Ces frais risquent de transférer au géant du commerce de détail le peu de revenu qui leur revient. 

Au mois de juillet, Walmart a annoncé qu’elle imposerait des frais allant de 1,25% à 6,25% à ses fournisseurs à partir du 14 septembre. Quelques jours plus tard, la centrale United Grocers inc. (UGI), un concurrent de Walmart qui fournit Metro et Couche-Tard entre autres, signalait qu’elle ferait la même chose. Ces entreprises sont des clients importants des producteurs agricoles et alimentaires québécois.

L’Union des producteurs agricoles (UPA) demande donc au Bureau de la concurrence du Canada d’enquêter sur ces pratiques. Elle y voit une forme de collusion entre ces deux géants de l’alimentation, qui enlève presque tout pouvoir de négociation aux agriculteurs pour la vente de leurs produits.


La pandémie de Covid-19 a permis aux grandes chaînes de supermarchés de faire des profits records, en grande partie à cause de la baisse de fréquentation des restaurants. Par contre, la situation dans le monde agricole est moins rose : la main-d’oeuvre est plus rare et les pertes sont plus grandes cette année qu’à l’habitude. Avant la pandémie, le métier d’agriculteur était l’un de ceux ayant le plus haut taux de détresse psychologique et un taux de suicide deux fois plus élevé que la moyenne.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux