Photo : Wikimedia Commons

Travailler chez Amazon est de plus en plus dangereux

Alors qu’elle vient à peine de dévoiler les données sur l’épidémie de Covid-19 dans ses entrepôts, Amazon est rattrapée par un autre scandale au sujet de la sécurité de ses employés. Pendant de nombreuses années, la compagnie a caché l’augmentation alarmante d’accidents de travail en son sein.

Une série de rapports internes obtenus par le site web Reveal montre que la compagnie a menti au public et aux législateurs au sujet de la sécurité de ses lieux de travail. Alors qu’elle prétendait offrir un environnement de travail sécuritaire, les documents indiquent une hausse marquée des accidents de travail dans les entrepôts robotisés. Pourtant, Amazon soutient que les robots sont bénéfiques pour les travailleurs.

De plus, on observe une hausse des accidents à deux moments de l’année en particulier : les soldes du « Prime Day », à la mi-octobre, ainsi que le temps des Fêtes. Ces moments sont marqués par une hausse marquée des commandes, ce qui met un stress supplémentaire sur les chaînes de commande pour pouvoir livrer à temps. Dans ces conditions, les employés sont pressés par la cadence des robots, ce qui augmente le risque d’accident. Ainsi, entre 2016 et 2019, le nombre d’accidents graves a augmenté de 33% et s’établit à plus du double de la moyenne de l’industrie.

De 2014 à 2020, la valeur d’Amazon est passée de 150 milliards $US à 1 billion (1000 milliards) $US. Son patron, Jeff Bezos, est devenu cette année le premier homme dont la fortune personnelle dépasse les 200 milliards $. Pendant ce temps, les 250 000 employés de l’entreprise aux États-Unis sont payés moins de 20 $ de l’heure.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux