Photo : PxHere

Les riches polluent, les pauvres et les jeunes paient la note

Un rapport d’Oxfam révèle que les 1% les plus riches émettent deux fois plus de gaz à effet de serre que la moitié la plus pauvre de la planète. Cette petite partie population très riche est aussi responsable de plus du tiers de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) depuis 1990.

Voyages en avions privés, voitures sport gourmandes, yachts luxueux, maisons énormes : le rythme de vie des plus riches coûte cher à la planète. De leur côté, les 50% de personnes les plus pauvres ne sont responsables que de 7% des émissions de GES globales.

« La surconsommation d’une minorité aisée alimente la crise climatique, mais ce sont les communautés pauvres et les jeunes qui en paient le prix fort. Ces inégalités extrêmes en matière d’émissions de CO2 sont la conséquence directe d’une croissance économique profondément inégale et à forte intensité de carbone, qui persiste depuis des décennies. »

Tim gore,responsable des politiques climat chez Oxfam

Les changements climatiques s’accélèrent, causant cette année des cyclones dévastateurs dans l’océan Indien, des sécheresses et feux de forêt record et une multiplication des tempêtes tropicales et ouragans dans l’Atlantique. Le ralentissement économique dû à la pandémie a permis une baisse temporaire des émissions de GES. Par contre, le redémarrage de l’économie a de bonnes chances de ramener les niveaux de pollutions à ce qu’ils étaient avant.

Selon Oxfam, il faut accélérer les efforts pour réduire la pollution dont nous sommes responsables. Par exemple, si les 1% les plus riches avaient une consommation similaire à la moyenne des habitants de l’Union européenne, cela réduirait du quart les émissions totales de GES.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux