Le projet d’agrandissement du port de Québec menace la survie d’une espèce de poisson

Pêche et océans Canada vient de rendre son rapport sur le projet Laurentia et les conclusions sont claires : en allant de l’avant, on détruira complètement le site de reproduction du bar rayé. La survie de cette espèce de poisson est déjà menacée dans le Saint-Laurent depuis de nombreuses années.

La projet Laurentia consiste en l’agrandissement du port de Québec par l’ajout de 650 mètres de ligne de quai et la création d’un terrain de 17 hectares pour la gestion des conteneurs. Cet espace serait créé par l’ajout de remblai dans le fleuve, précisément là où les poissons viennent se reproduire. Le dragage nécessaire pour l’aménagement des nouveaux quais serait lui aussi effectué dans la zone de reproduction du bar rayé. De plus, les compensations pour cette perte d’habitat seraient insuffisantes selon le rapport.

Le bar rayé a disparu une première fois du Saint-Laurent dans les années 1960, mais il a été réintroduit à partir de 2002. À ce jour, c’est encore une espèce considérée comme menacée, malgré les efforts de conservation. L’avis de Pêche et océan Canada fait partie d’un ensemble de mémoires produits pour l’évaluation environnementale du projet Laurentia. C’est l’Agence d’évaluation d’impact du Canada qui formulera la décision finale au mois d’octobre.

D’autres espèces vivant dans le Saint-Laurent sont aussi mises en dangers à l’heure actuelle. Par exemple, le béluga pourrait disparaître si le projet GNL-Québec va de l’avant. L’augmentation du trafic maritime pourrait également mener à la disparition de la baleine noire.

Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.



Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux