Deux patrons liés à Bombardier s’achètent des manoirs alors que l’entreprise coule

Éric Martel, PDG de Bombardier et José Boisjoli, PDG de BRP, se sont achetés des demeures valant 5,6 millions $ et 8,9 millions $ respectivement. Pendant ce temps, la population québécoise doit éponger les coûts de l’aide gouvernementale accordée aux entreprises de la famille Beaudoin-Bombardier alors que la situation économique est difficile.

Selon les informations obtenues par le Journal de Montréal, Éric Martel, qui était jusqu’à récemment PDG d’Hydro-Québec et qui a pris les rênes de Bombardier en avril, s’est offert un domaine de douze acres sur les rives du lac Memphrémagog, incluant une spacieuse demeure. Pourtant, le portrait de l’entreprise est sombre. Entre 1966 et 2017, l’aide gouvernementale versée à Bombardier s’élève à 4 milliards $. Depuis le mois de mars, la valeur de l’action de l’entreprise a chuté sous le seuil de 1 $. Une autre aventure des Beaudoin-Bombardier, la cimenterie McInnis, bat de l’aile et pourrait bien faire disparaître les importants fonds publics qui y ont été investis.

De son côté, José Boisjoli, a mis la main sur un condo de plus de 4000 pieds carrés au centre-ville de Montréal avec service de concierge et de valet. BRP a été séparée de la maison mère en 2003, mais est demeurée sous le contrôle de la famille Beaudoin-Bombardier avec l’aide de la Caisse de dépôt. Laurent Beaudoin préside son conseil d’administration.

La situation financière des patrons de l’empire Beaudoin-Bombardier contraste non seulement avec les résultats de l’entreprise, mais aussi avec celle de la population en général. Près de 9 millions de personnes ont eu recours à la prestation canadienne d’urgence et environ 10% des propriétaires de maisons ont demandé le report de leurs paiements hypothécaires.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux