Photo : Wikimedia Commons

L’avocat de Trump a des ennuis avec sa teinture, sa réputation et ses poursuites

Depuis quelques semaines, l’avocat personnel de Donald Trump et ancien maire de New York, Rudy Giuliani, est confronté à plusieurs problèmes gênants. Par exemple, lors de sa conférence de presse de jeudi, alors qu’il tenait des propos bizarres, la teinture de ses cheveux lui a coulé en plein visage.

Dans les jours qui ont suivi l’élection du 3 novembre, Rudy Giuliani a tenu une conférence de presse pour annoncer que la campagne de Trump contesterait les résultats de l’élection dans plusieurs États. Seul hic : cette conférence de presse a eu lieu dans le décor inattendu d’un centre de jardinage, entre un crématorium et une boutique érotique. Deux semaines plus tard, alors que les poursuites du président sortant tombent les unes après les autres, Giuliani a tenu une autre conférence de presse aux allures étranges.

Cette fois, la présentation a eu lieu dans les locaux du Parti républicain à Washington. L’avocat du président devait commenter les nombreux obstacles que rencontrent ses poursuites visant à contester la victoire du président-élu Joe Biden. Il a commencé par dénoncer les décisions des tribunaux en faisant une référence à la comédie de 1992 My Cousin Vinny. À mesure que la conférence de presse avançait, la sueur se faisait de plus en plus abondante sur son visage en venant à faire couler la teinture noire de ses cheveux le long de ses joues, laissant une trace bien visible. La scène a immédiatement donné lieu à plusieurs reprises parodiques sur internet. Par la suite, une autre avocate a pris le relai, accusant « les communistes » du Venezuela et de la Chine d’être derrière une fraude électorale de grande envergure. 

En octobre, quelques semaines avant l’élection présidentielle, Giuliani est apparu dans une scène du film Borat Subsequent Moviefilm le mettant dans l’embarras. Il a rencontré une actrice se faisant passer pour une journaliste dans sa chambre d’hôtel et a été filmé en train de mettre la main dans ses pantalons alors qu’il était allongé sur le lit à côté de celle-ci. Cette scène a causé beaucoup de spéculation, et le principal intéressé s’est défendu en disant qu’il était en train de replacer sa chemise.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux