Image : Twitter

Une jeune militante autochtone se fait intimider à la suite d’un tweet de Jean-François Lisée

Jean-François Lisée a vivement critiqué, sur Twitter, une vidéo produite par Télé-Québec au sujet du racisme systémique. La militante autochtone Maïtée Labrecque-Saganash, qui apparaît dans la vidéo, est depuis ce temps la cible de messages intimidants sur les réseaux sociaux.

Mardi, l’ex-chef péquiste Jean-François Lisée a dénoncé le fait que la zone « En classe » du site de Télé-Québec contient une vidéo parlant de racisme systémique. La capsule a été produite en janvier dernier pour accompagner le documentaire Briser le code de Fabrice Vil. Dans celle-ci, la militante autochtone Maïtée Labrecque-Saganash adopte une posture pédagogique pour expliquer le sens du concept.

Source : Twitter

La principale intéressée a répliqué à l’ex-politicien, maintenant chroniqueur à Radio-Canada et dans Le Devoir pour défendre la vidéo et expliquer que cette plateforme est ouverte à toutes sortes de vidéos. M. Lisée en a plutôt profité pour comparer le concept de racisme systémique à la théorie de la terre plate.

Source : Twitter

Depuis cet échange, Mme Labrecque-Saganash affirme être la cible de nombreux messages d’intimidation de la part de fans de M. Lisée. Certains la traitent « de conne, de petite, d’idiote. » D’autres la comparent à des intégristes islamistes. M. Lisée est identifié dans ces commentaires et y a donc accès, mais la militante dénonce qu’il ne prenne pas la parole pour calmer le jeu.

Source : Twitter

Contrairement à la théorie de la terre plate, qui est rejetée par l’ensemble de la communauté scientifique, le concept de racisme systémique est employé par de nombreux chercheurs et figure dans plusieurs rapports. Récemment, un rapport indépendant a démontré l’existence de racisme systémique au sein des corps policiers de la province. Pour sa part, le gouvernement Legault, qui nie l’existence de racisme systémique au Québec, a réagi à l’appel de Jean-François Lisée et s’est dissocié de la vidéo.

NDLR : À la suite de la publication de cet article, Jean-François Lisée a dénoncé l’intimidation dont est victime Mme Labrecque-Saganash.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux