Photo : MP Repro

Matériel de protection : le gouvernement Legault préfère les multinationales aux entreprises québécoises

Alors que le Québec a de la difficulté à constituer une réserve de matériel de protection, le gouvernement Legault ignore l’offre d’une PME québécoise. Il a appelé les entrepreneurs d’ici à participer à l’effort d’approvisionnement du système de santé, mais a préféré faire affaire avec des multinationales.

Le printemps dernier, la compagnie MP Repro a répondu à l’appel du gouvernement et a modifié sa chaîne de production afin de fabriquer des visières destinées au personnel du système de santé. À l’heure actuelle, ce sont 40 000 lbs de matériaux plastiques qui attendent d’être transformés, mais le gouvernement n’a jamais répondu à l’offre de l’entreprise. Pourtant, il a acheté de grandes quantités de visières auprès d’entreprises étrangères.

En visite dans les locaux de l’entreprise, le porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a dénoncé le fait que le gouvernement n’écoute pas ses propres conseils d’acheter des produits québécois.

« L’une des grandes leçons de la pandémie, c’est notre dépendance inacceptable aux marchés extérieurs en matière de matériel médical. Mais quand vient le temps de relancer l’économie et de remplir nos réserves de matériel médical… la CAQ abandonne les PME qui ont essayé de répondre à son appel à l’autosuffisance. C’est absurde. »

Gabriel Nadeau-Dubois, député solidaire de Gouin

Pourtant, le personnel de la santé est en ce moment sous-équipé pour faire face à la pandémie. Le matériel est en quantité insuffisante et les infections se multiplient, au point où le quart des cas de Covid-19 au Québec se retrouvent parmi les gens qui travaillent dans les hôpitaux et CHSLD.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux