Photo : LNH

La pandémie favorisera-t-elle les chances du Canadiens de se retrouver en séries?

La COVID-19 est un véritable casse-tête pour les ligues sportives et la fermeture des frontières pourrait compliquer davantage les choses. Sauf peut-être pour le Canadiens.

L’année 2020 est une année très éprouvante et la COVID-19 a mis le moral à terre de plusieurs. Malgré cela, la pandémie s’est révélée être bénéfique pour les Canadiens qui ont été capables de tirer leur épingle du jeu.

Non seulement ils se sont glissés en série éliminatoire pour la deuxième fois en cinq ans, mais ils pourraient réussir à doubler l’exploit l’an prochain.

La LNH étudie la possibilité de former une division strictement canadienne pour l’année 2020-2021, afin de contourner le problème de la fermeture des frontières. Le Tricolore affronterait alors, lors de sa saison régulière, Toronto, Ottawa, Winnipeg, Calgary, Edmonton et Vancouver. Il éviterait donc ses rivaux de division les plus coriaces tels que Tampa Bay et Boston.

Comme le souligne Dom Luszczyszyn de The Athletic, les équipes canadiennes ne sont pas aussi compétitives que ne l’est l’Association de l’Est. Ce format favoriserait donc les chances du Canadiens de se hisser au premier rang, alors qu’il domine les autres équipes canadiennes. Le Tricolore a maintenu une fiche de 10-5 en 2019-2020 contre ces dernières. Seule Edmonton a une fiche gagnante contre Montréal.

Dans cette perspective, il sera intéressant de voir le format que prendra la saison 2020-2021. Il est certain que pour que les fans des Canadiens puissent espérer un printemps festif, il leur faudra souhaiter une saison toute en feuille d’érable.