Photo : LNH

Combien pourrait gagner Phillip Danault?

Malgré un entre-saison bien chargé, un dossier primordial est encore sur le bureau du directeur général : la signature du centre Phillip Danault, dont le contrat viendra à échéance en 2021. Celui-ci a joué le rôle de premier pivot ces deux dernières années et il demandera une bonne augmentation salariale sur les 3,1 millions $ qu’il touche présentement. Même si ses statistiques ne sont pas celles d’un joueur du premier tiers de talent de la LNH, le Québécois a tout de même cumulé, depuis la saison 2018-2019, de bien beaux chiffres. Sa production suit un rythme de 0,65 point par match (ppm), il passe plus de 18,25 minutes sur la patinoire et il a récolté des votes pour le trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif. Finalement, sans rentrer dans les détails des statistiques avancées, disons simplement que les Canadiens contrôlent plus souvent la rondelle quand Danault se trouve sur le jeu.

Pour ces raisons, et parce que la pandémie génère déjà assez de stress dans nos vies, ne discutons même pas de l’éventualité de ne pas prolonger l’entente de Phillip Danault.

Alors, la question est : combien pourrait-il gagner?

Jean-Gabriel Pageau offre de bonnes bases pour évaluer le montant que pourrait toucher Danault. Avec les Islanders de New-York, le centre de 27 ans, qui performe aussi dans les missions défensives, a signé une entente en 2019 de 6 ans pour 30 millions $. Depuis la saison 2018-2019 (cette saison a été écourtée par une blessure), Pageau récolte les points à un rythme de 0,51 ppm. On lui accorde en moyenne 18,5 minutes de temps de jeu par match et, comme Danault, son nom circulait pour l’obtention du trophée Selke cette saison. Danault pourrait arguer que sa production offensive est légèrement supérieure, mais les deux joueurs appartiennent au même échelon à l’échelle de la ligue.

Avec les pertes de revenus liés à la COVID, les directeurs généraux tiennent un budget beaucoup plus serré. Cette pression à la baisse sur les salaires jouera en la faveur de Bergevin si son centre veut tester le marché l’été prochain. Est-ce que Bergevin offrirait 5 millions $ à Danault? Est-ce que le centre québécois considère valoir plus? Chose certaine, ce serait un immense pas en arrière de perdre Danault, surtout dans la mesure où l’équipe mise en place peut gagner à court terme.