Photo : Church of the King / Unsplash

Explosion du travail d’enfants en Inde en raison de la Covid-19

Alors qu’il reculait depuis des décennies, le travail d’enfants a connu une remontée spectaculaire cette année en Inde. Le confinement pour combattre la Covid-19 a eu des répercussions profondes dans le pays qui pourraient aggraver les problèmes de pauvreté.

Le 24 mars, le gouvernement de Narendra Modi a décrété des mesures de confinement pour éviter la propagation de la Covid-19 dans ce pays de 1,4 milliard d’habitants. De nombreuses entreprises ont interrompu leurs activités et les écoles ont été fermées. Elles n’ont pas rouvert depuis. Dans ce pays, les écoles servent à l’éducation des enfants, mais aussi à leur surveillance. Elles les empêchent de tomber entre les mains de trafiquants d’enfants ou d’être mariés de force en bas âge. 

Avec la fermeture des entreprises, les parents indiens ont de la difficulté à assurer les besoins de leurs familles. Les enfants sont donc poussés à aller travailler pour donner un coup de main, même si la loi interdit le travail pour les moins de quatorze ans. À l’heure actuelle, le seul district de Gaya dans l’État du Bihar compterait environ 80 000 enfants-travailleurs.

Une fois sur le marché du travail, il y a peu de chances que les enfants retournent à l’école, selon les organismes humanitaires. Cela les maintient dans la pauvreté dont ils voulaient se sortir.

« Notre expérience, c’est qu’une fois qu’un enfant a commencé à travailler et à gagner ne serait-ce qu’un petit peu d’argent, il est peu probable qu’il retourne à l’école. Il s’ensuit un cycle de pauvreté, de vulnérabilité et d’exploitation. Ces enfants travaillent 16 heures par jour pour moins que le salaire minimum, et ils développent souvent des problèmes de santé très importants. »

Prabhat Kumar, directeur adjoint pour la protection des enfants pour Save the Children India, en entrevue avec le Guardian

Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux