Photo : PxHere

La forêt amazonienne ne sera bientôt plus une forêt

D’ici quelques décennies, une partie importante de la forêt amazonienne pourrait devenir une savane si rien n’est fait pour arrêter le processus. Les changements climatiques et l’exploitation forestière intensive sont en train d’y provoquer des changements accélérés.

Les sécheresses et feux de forêt qui font rage au Brésil en ce moment sont les pires depuis une décennie. Déjà que ceux de 2019 étaient exceptionnels, le nombre de foyers a augmenté de 61% cette année… et les choses pourraient encore empirer. La sécheresse et les coupes massives de bois sont identifiées comme les principales responsables de ce phénomène.

Les changements climatiques transforment les écosystèmes un peu partout sur la planète de différentes manières. Dans la forêt amazonienne, ils provoquent une baisse des précipitations. Les forêts tropicales sont cependant très sensibles à tout changement dans le climat, en particulier aux variations d’humidité. Une recherche publiée dans Nature Communications montre que près de 40% de la forêt amazonienne perd sa capacité de régénération. Cela signifie qu’elle ne pourra plus repousser et que la forêt laissera sa place à des plaines, où les végétaux et animaux sont moins nombreux.

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, ne croit pas aux changements climatiques. En 2019, il a autorisé des coupes de bois massives dans la région de l’Amazonie faites par des réseaux criminels mafieux. Selon lui, il vaut mieux utiliser ces terres pour l’élevage bovin, une industrie qui contribue fortement aux émissions de gaz à effet de serre responsables des changements climatiques.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux