Photo : LNH

Repêchage 2020 : un défenseur dans la mire du Canadiens?

Trevor Timmins parlera au 16e rang du repêchage 2020 et à défaut d’avoir pu participer à la « loterie Lafrenière », l’équipe de recrutement montréalaise a sous la main un repêchage d’une grande profondeur. Sur quel joueur le Canadiens jettera-t-il son dévolu le 6 octobre?

Selon Corey Pronman, journaliste affecté à la couverture des espoirs de la LNH, plusieurs sources associent le nom du défenseur gaucher Kaiden Guhle au Canadiens. Quel type de joueur la formation montréalaise ajouterait-elle à sa banque d’espoir avec ce défenseur? Malgré sa taille imposante de 6 pieds 3 pouces et 186 livres, Guhle possède un coup de patin très fluide et un bon Q.I. hockey. Cela lui permet d’être efficace pour restreindre l’espace aux attaquants adverses, faire avorter des relances à la ligne bleue en plus d’appuyer le jeu de transition. Fort d’une récolte de 40 points en 64 matchs dans la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL), le défenseur de 18 ans ne se démarque pas pour autant par ses aptitudes offensives. Pour Pronman, il n’est pas évident qu’il saura traduire son apport à l’attaque aux niveaux supérieurs. Il faut davantage voir en Guhle un défenseur polyvalent et responsable capable de jouer de grosses minutes au sein d’une deuxième paire.

« Un autre défenseur » direz-vous? Malgré le potentiel de joueurs de première paire que plusieurs voient en Alexander Romanov et Mattias Norlinder, faut-il rappeler qu’ils n’ont à ce jour disputé aucun match sur une patinoire nord-américaine? Ils ne seraient pas les premiers espoirs à décevoir leur club. Il apparaît évident que Cale Fleury ne jouera pas un rôle prédominant dans la LNH. Jusqu’à preuve du contraire, la carrière de Noah Juulsen est drapée d’incertitudes. Et si un seul joueur parmi Josh Brooks, Jordan Harris et Jayden Strubble réussit à s’établir comme 4e ou 5e défenseur chez le Canadiens, ce sera un excellent résultat.

Autrement dit, malgré le volume d’espoirs à la ligne bleue, rien n’assure, pour l’instant, la relève du top 2 de la défense du Canadiens. Et comme dit l’adage : « t’as jamais trop de défenseurs ».