D’autres pertes d’emplois cet automne pendant que les milliardaires s’enrichissent

Les secteurs de la restauration, du tourisme, du commerce de détail et de la culture risquent de procéder à de nouvelles mises à pied cet automne, après un début de pandémie difficile. Pendant ce temps, les propriétaires de grandes entreprises battent des records de richesse.

Avec le déconfinement, l’activité dans ces secteurs a pu reprendre un peu de vigueur, alors que le confinement des mois de mars et avril avait mené à la mise à pied d’environ les deux tiers des employés qui y travaillent. Mais, avec la fin de la saison estivale, le ciel s’assombrit. Environ 61% des restaurateurs ne pourront pas poursuivre leurs activités au-delà des six prochains mois, selon un sondage. Du côté de la culture, on s’inquiète aussi pour l’avenir immédiat, malgré la réouverture possible des salles de spectacle. Le commerce de détail, lui, est doublement frappé par la pandémie. D’un côté, les mesures sanitaires découragent les achats sur place. De l’autre côté, le contexte de pandémie et l’insécurité qu’il provoque amène les gens à s’en tenir aux produits essentiels et à éviter le luxe et les gadgets.

Pourtant, la pandémie a permis à certains propriétaires d’entreprises de s’enrichir comme jamais auparavant. Il y a quelques jours, on a appris que Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, est devenu la première personne dont la fortune dépasse les 200 milliards de dollars US. Son entreprise a bénéficié de la chute du commerce de détail pour aller chercher de nouveaux revenus. D’autres milliardaires tels que Mark Zuckerberg (Facebook), Elon Musk (Tesla), Bill Gates (Microsoft) ont également vu leurs fortunes personnelles grimper en flèche depuis le mois de mars.


Aidez à faire entendre des idées différentes.
Faites un don à Majeur.

Nous publions chaque jour de nouveaux articles grâce à l’appui financier de centaines de Québécois et de Québécoises. Chaque don que nous recevons, qu’il soit grand ou petit, nous aide grandement. Faire un don ne prend qu’une minute, cliquez sur le bouton pour nous aider.


Ne manquez rien de Majeur!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir un résumé hebdomadaire sur les enjeux qui vous préoccupent.


Vous aimez nos publications?
Suivez Majeur sur vos réseaux sociaux